En matière d’espérance de vie, les variations constituent la norme

Article paru dans "Prévoyance Professionnelle Suisse", octobre 2018

Riitta Arnold-Schäublin, Dr. Marco Jost

Dans l’optique d’une institution de prévoyance, le moment du décès d’un rentier – dont dépendent la durée de sa vie et le provisionnement nécessaire pour financer sa rente – constitue une variable aléatoire. Les écarts par rapport à l’espérance de vie sont souvent plus importants que ce que l’on suppose généralement.