Actif et leader dans la formation et l’éducation

Aperçu

  • Formation adaptée aux besoins des clients
  • Associés et collaborateurs avec activités d’enseignement dans plusieurs hautes écoles et instituts de formation continue

Formation

PPCmetrics offre des cours de formation personnalisés et est engagée dans la formation auprès d’universités et de hautes écoles spécialisées.

Formation publique

La majorité des associés et plusieurs collaborateurs de PPCmetrics sont maîtres de conférences dans des instituts renommés (tels que les Universités de Zurich et de Berne, la Haute Ecole Spécialisée de Lucerne, l’Ecole Professionnelle pour la Prévoyance Professionnelle, le séminaire CACP, etc.).

Formation sur mesure

PPCmetrics offre aussi des formations individuelles et tournées vers la pratique sur tous les thèmes liés à la gestion d’actifs à destination des différentes instances des institutions de prévoyance (par exemple, pour les membres de conseils de fondation). Le contenu et le degré de complexité de ces formations sont adaptés tant aux besoins spécifiques qu’aux connaissances des participants.

 

 

PPCmetrics soutient activement la formation par les activités d’enseignements de nos associés et consultants dans plusieurs hautes écoles et instituts de formation :

AZEK (principale formation pour experts financiers) www.azek.ch
Center for Urban & Real Estate Management (CUREM) www.bf.uzh.ch/curem.html
Conférence des Administrateurs de Caisses de Pensions www.cacp.ch
Fachhochschule Nordwestschweiz www.fhnw.ch
Fachschule für Personalvorsorge www.fs-personalvorsorge.ch
Formation pour les membres des Conseils de fondation www.formation-cdf.ch
Hochschule für Wirtschaft (HWZ) www.fh-hwz.ch
Institut pour les services financiers Zug IFZ www.hslu.ch/ifz
Séminaire CACP www.cacp.ch
Master of Advanced Studies in Banking and Finance (CFA Track) studienbroschuerebankingandfinance_1848.pdfFlyer
Swiss Finance Institute www.swissfinanceinstitute.ch
Université de Berne www.ifm.unibe.ch
Université de Zurich www.uzh.ch
Prévoyance Professionnelle Suisse www.schweizerpersonalvorsorge.ch/fr/revue-pps/assurance-sociale-suisse/
Institut de gestion des associations (VMI) de l’Université de Fribourg www.vmi.ch
Ecole supérieure de Zurich www.zfh.ch

 


Personnes de contact

Pascal Frei
Associé
Contact

Ammann_Dominique_grau_klein.jpg

Dr. Dominique Ammann
Associé
Contact


Publications

Move left Move right
Une question de philosophie?

Une question de philosophie?

Le conseil de fondation décide quelles tâches il veut deléguer aux prestataires externes. Il doit aussi choisir les partenaires selon de critères préalablement fixés – dont la philosophie peut faire partie.

Étude de faisabilité Vorsorgeeinrichtungen vergleichbar machen? en allemand, avec résumé en français

Étude de faisabilité "Vorsorgeeinrichtungen vergleichbar machen?" en allemand, avec résumé en français

Le 19 mars 2013, le conseiller national Albert Vitali a déposé un postulat intitulé « Rendre les taux de couverture LPP comparables » (13.3109), qui chargeait le Conseil fédéral d’examiner dans quelle mesure la comparaison de la situation financière des institutions suisses de prévoyance professionnelle pouvait être améliorée. L’Office fédéral des assurances sociales et la Commission de haute surveillance PP ont donc conjointement mandaté la présente étude de faisabilité. Les résultats de l’étude montrent qu’un set d’indicateurs pertinents permettrait de comparer en toute transparence la sécurité des prestations promises, tant dans l’optique des institutions de prévoyance que dans celle des assurés actifs. Les indicateurs doivent décrire avec une précision suffisante la situation financière, les risques actuariels et les risques de placement, ainsi que la structure des institutions de prévoyance ; de plus, ils ne peuvent pas produire de résultats contradictoires. Pour cela les auteurs de l’étude proposent de recourir au taux de couverture, indicateur qui est d’ores et déjà utilisé et qui devrait être étendu de manière adéquate, en observant une évaluation uniforme et proche du marché des autres paramètres utilisés. Les autorités de surveillance pourraient s’appuyer sur ce set étendu d’indicateurs pour mettre en place un système de feux tricolores qui rendrait plus transparente pour les assurés et les intéressés la sécurité offerte par les institutions de prévoyance quant aux prestations promises.

Des connaissances approfondies et une expérience solide

Des connaissances approfondies et une expérience solide

Dans la foulée de la réforme structurelle, des exigences détaillées ont été formulées pour les personnes qui dirigent une caisse de pensions et celles qui en gèrent la fortune. Ces exigences se basent sur les principes reconnus de la Good Pension Fund Governance.

Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse (ORAb)

Ordonnance contre les rémunérations abusives dans les sociétés anonymes cotées en bourse (ORAb)

Le Conseil fédéral a communiqué la mise en œuvre de l'ordonnance sur les rémunérations abusives (« initiative Minder »). Ce document décrit brièvement les répercussions concrètes pour les caisses de Pension.

La longue durée mal comprise

La longue durée mal comprise

La nature de leurs engagements veut que les institutions de prévoyance suisses disposent d’un horizon de placement long. Mais il est faux d’en déduire que les investisseurs de longue durée peuvent toujours et en toutes circonstances encourir plus de risques avec leurs placements. Parce que malheureusement, le temps ne guérit pas toutes les blessures.

Plus de transparence pour le camp des actifs

Plus de transparence pour le camp des actifs

Le taux de couverture technique n’en dit pas très long sur la sollicitation des responsables appelés à assumer les risques. La proportion de retraités et le taux d’intérêt technique jouent un rôle central pour l’évaluer. Le taux de couverture exposé aux risques réunit ces critères en un coefficient.

Comment gérer une situation à la japonaise?

Comment gérer une situation à la japonaise?

Des taux d’intérêt historiquement bas anéantissent les perspectives de bons rendements futurs pour les placements en obligations. L’expérience japonaise montre que lorsque les intérêts restent obstinément bas, une adaptation des prestations et des cotisations devient inévitable.

Répercussions pratiques de la DTA 4

Répercussions pratiques de la DTA 4

Une baisse du taux technique aura de fortes répercussions sur les concepts d’assainissement et la gestion des risques d‘une caisse de pensions et l’effectif des rentiers pèsera encore plus lourd.

Directive technique taux dintérêt technique (DTA 4)

Directive technique «taux d’intérêt technique» (DTA 4)

La formule contenue dans la DTA 4 pour calculer le taux d’intérêt de référence donne pour 2011 une valeur de 4.25%. Dans sept à dix ans, le taux technique de référence se situera probablement au niveau du rendement des emprunts de la Confédération, ce qui mènera à une évaluation économique des engagements.