A chaque caisse ses propres bases?

Article paru dans "Prévoyance Professionnelle Suisse", Mai 2016

Riitta Arnold-Schäublin, Dr. Marco Jost

L’organe suprême est compétent pour la définition des bases techniques. Dans la pratique, il est difficile de motiver ce choix de manière quantitative. En plus, il est généralement impossible de justifier un éloignement des valeurs et des modèles les plus récents.